dimanche 23 octobre 2011

Garfield, la nature, lire, apprendre...

Dans le dernier-né de la série Garfield, le numéro 52, voici les strips préférés de J !




Jim Davis, le père de Garfield

Voici sa biographie telle que publiée sur le site de l'éditeur français Dargaud.
Avec nos extraits préférés en bleu !

Jim Davis est un auteur américain, principalement connu pour être le créateur de la série et du personnage Garfield, un chat peu commun, à la fois sarcastique, paresseux et glouton. Le succès de Garfield, dessiné pour la première fois en 1978, ne démord toujours pas et il est encore publié partout dans le monde, fort de ses millions de lecteurs quotidiens.

Une des premières questions que les fans 
posent au créateur de Garfield, c'est "Est-ce 
que vous avez grandi entouré de chats ?". La réponse est oui... de vingt-cinq, pour être tout à fait précis. Mais à la différence de Garfield, dont le plat préféré est les lasagnes, Davis prétend que ses chats ont survécu avec un régime plus adapté à leur race. Bien qu'il plaisante facilement à propos de Garfield, il y a quinze ans, Davis était loin d'imaginer le succès phénoménal que sa création rencontrerait. Aujourd'hui, Garfield paraît dans environ 2300 journaux, avec des millions de lecteurs chaque jour. 


Né le 28 juillet 1945 à Marion, Indiana, Jim Davis grandit dans une petite ferme avec son père, Jim Sénior, son frère Dave, et leurs 25 chats, qui comptaient beaucoup sur l'hospitalité de sa mère Betty. Forcé par des crises d'asthme à rester à 
l'intérieur, le jeune Davis passe ses heures à dessiner. Muni d'un crayon, de papier et de 
son imagination, il crée des images et découvre rapidement que celles-ci sont
 plus amusantes une fois accompagnées d'un texte. 

Davis rencontre son épouse Carolyn, à l'Université de Ball State. Il est si préoccupé par ses dessins et par les blagues qu'il invente, qu'il termine ses études avec "les pires résultats jamais enregistrés à 
l'Université de Ball State". Malgré ceci, l'American Association of State Colleges and Universities (l'Association Américaine de Collèges et d'Universités des Etats) lui décerne en 1985 le 'Distinguished Alumnus 
Award" pour son obstination à la poursuite et à la promotion des études supérieures.

Ses études terminées, Davis travaille pendant deux ans dans une agence publicitaire locale. En 1969, il devient l'assistant du créateur des Tumbleweeds, Jim Ryan. Puis il crée une BD à propos d'un personnage éminemment cynique, dénommé Gnorm The Gnat. Le strip est publié dans un journal local, mais lorsque Davis essaye de le vendre à un syndicat national, on lui rétorque que "les insectes n'ont rien de drôle". Au bout de cinq années de Gnorm the Gnat, Davis dessine un pied géant qui tombe du ciel, écrasant Gnorm dans son
dernier strip. 

Davis constate alors qu'il existe de nombreux strips sur les chiens, mais pas vraiment sur les chats, alors que bon nombres de personnes en possèdent. C’est ainsi qu’il crée la série Garfield (au héros éponyme) en 1978, accepté par la maison d’édition United Feature Syndicate.
Sa première publication a lieu le 19 juin 1978 simultanément dans plus d’une quarantaine de journaux. En 1995, la série Garfield change de maison d’édition pour signer avec Universal Press Syndicate.

Que dit Davis de la personnalité de Garfield ? "Garfield est un strip conçu uniquement pour distraire, basé sur la forte personnalité d'un
chat qui est gros, paresseux et cynique. Garfield évite tout commentaire social ou politique". 



En 1981, Davis fonde la société Paws. Inc., un studio destiné à produire et maintenir la qualité artistique de son œuvre, ainsi que de ses produits dérivés. Ainsi, Garfield paraît aujourd'hui sur plus de 6000 produits vendus dans 69 pays
. Des 25 albums Garfield publiés par Ballantine
Books, 24 ont été nommés dans la liste des best-sellers du New York Times ; 11 titres se sont trouvés en tête de la liste, et 7 titres y paraissaient simultanément en 1983.
 


En 1981 et 1985, la National Cartoonists Society décerne à Garfield le prix du meilleur strip humoristique. En 1985, la même société décerne à Davis l'Elzie Segar Award pour sa
contribution exceptionnelle à la profession. Il gagne trois Emmy Ewards dans la catégorie 
"Outstanding Animated Program" (meilleur
film d'animation hors catégorie) pour ses scénarii Garfield on the town (1983), 
Garfield in the rough (1984) et Garfield's
Halloween Adventure (1985). 



Le succès ne connaît pas de limites pour Jim Davis. Lors de l'automne 1988, sort la série Garfield and Friends, transmise par CBS tous les samedis matin qui rencontre un succès critique et public. La première transmission de la série prend la première place de l'audimat pour une nouvelle émission le samedi matin, et devient l'émission de CBS la plus regardée le matin.

Si Davis ne se trouve pas devant sa planche à dessin, il aime jouer au golf, aller à la pêche 
et jouer aux échecs, mais son passe-temps 
favori est de jouer avec son fils Alex. Que pense-t-il de sa profession ? "Sympa, tant que ça marche".

En France, Davis est publié chez Dargaud depuis 1984.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus.
(Note: tout commentaire irrespectueux sera supprimé.)