mercredi 31 août 2011

Unschooling et jeux vidéos

« Vos amis ... Quel genre de ... personnes sont-ils? Je me demande ... Est-ce que ces personnes ... pensent à vous ... comme à un ami ?

Qu'est-ce qui vous rend heureux ? 

Je me demande ... ce qui vous rend heureux ... cela rend-il ... les autres heureux, aussi ?

La bonne chose ... c'est quoi ?  

Je me demande ... si on fait la bonne chose ...cela rend-il ... tout le monde ... heureux ?

Votre vrai visage ... Quel genre de ... visage est-ce ?  

Je me demande ... le visage sous le masque ... Est-ce ... votre vrai visage ?

~ Il ne vous reste plus aucun masque, n'est-ce-pas ?  

Eh bien, faisons autre chose. »

Cet extrait est un dialogue tiré de la dernière partie du jeu Majora's Mask.

Majora's Mask, par Oli (J'OSE la vie !)
Que de bons moments nous passons ainsi en famille lors de ces soirées où chacun de nous devient le héros de l'histoire. Oui, parce que les jeux vidéos, c'est comme un film dont on est le héros. Un peu comme avec les livres du même genre mais en plus réaliste et amusant. Ce faisant, nous mettons l'amour, les relations personnelles et la joie de vivre au centre de notre vie. 

La découverte des jeux vidéos nous a permis d'explorer plus loin bien des mondes intérieurs et de soigner et enrichir nos relations familiales. Toute activité qui nous fait du bien c'est la base du unschooling. Apprendre est toujours de la partie. Il est impossible à un être humain de ne pas apprendre.


Et, comme le dit Sandra Dodd: « ainsi probablement sauvons-nous des heures de thérapie à essayer de comprendre ce qu'on aurait pu faire autrement au lieu de le faire autrement dès maintenant ».... 
Y'était temps qu'on s'y mette!, disons-nous aujourd'hui.

Soyons présents, amusons-nous, soyons heureux, aimons-nous, voilà comment nous essayons maintenant de faire une bonne 'job' de parents, job que nous aimons parce que nous aimons nos enfants, parce que nous aimons vivre ensemble. 

Stef et Edith

3 commentaires:

maman caillou a dit…

on joue pareil ici, en famille!! c'est moi qui tient la manette mais souvent c'est l'homme qui fat les boss!!!Mais j'avais jamais envisagé ce point de vu!! ça permet de déculpabiliser un peu ^^

L'équipe du Journal JOSE a dit…

C'est fou ce que l'éducation/école peut détruire chez l'humain qui est naturellement porté à l'entraide et au partage. Les enfants font ça tout naturellement tout le temps (et s'ils sont à l'école, on les réprimande et on leur interdit d'aider, de partager leurs trucs, idées, de donner un coup de main). On tue l'esprit d'équipe et après, on s'étonne qu'on n'en ait pas... Voilà qu'on se retrouve adulte à croire que c'est "mal" et à se sentir coupable de le faire ! Nous avons trouvé que c'était là une des raisons principales pour hâter notre déscolarisation. Enjoy life.. and Zelda ! Et tout ce que tu veux ! :-)
Édith

babou babounette a dit…

tres accros ici aussi aux jeux vidéos ,du petit de 2 ans aux adultes de 40 ans :) Nous passons de bons moments !

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus.
(Note: tout commentaire irrespectueux sera supprimé.)