jeudi 24 octobre 2013

Les commentaires sur le unschooling

En lisant ce billet, d'une maman qui répond aux commentaires fréquents sur l'école-maison, je ne sais pas pourquoi j'ai pensé au téléphone dans les Arpents Verts... ! (je suis certaine que nos enfants auraient adoré que le téléphone soit dans un arbre !) 
Chaque fois que c'est arrivé, j'ai été étonnée de constater que quelqu'un me/se questionne, ayant eu la pensée que nos enfants étaient enfermés ou éloignés de la vraie vie et du monde alors que j'étais - ou nous étions - avec eux, en pleine découverte au Parc ou au cinéma ou au Musée ou en rando dans la forêt...
Cela dit, j'ai ensuite compris d'où ça vient : la scolarisation obligatoire entretient la pensée qu'elle est essentielle, et parce qu'obligatoire, l'humain, pour ne pas être isolé, tend toujours à s'habituer, se faire une raison, et oublier, au moins temporairement, pourquoi il fait ce qu'on lui a dit être obligatoire. 

Mais, face à cette idée, après avoir été étonnée, j'ai observé, avec nos enfants, et on a vu que c'était probablement la connexion synaptique qui venait de se (re?)faire. 
Et ça, c'est plutôt chouette, de voir que les gens se questionnent.
Et que les neurones font toujours leur travail.
Bien sûr, c'est plus intéressant si l'autre questionne avec la curiosité naturelle de l'enfant humain qui apprend toujours, que s'il a peur et qu'il utilise la suspicion et l'interrogatoire. (Avec certains, on peut se sentir comme avec un douanier parfois, qui nous cherche quelque chose 'à déclarer'.) Après, nous - comme nos enfants - sentons la différence, et pouvons répondre au premier, et laisser aller le second dans son émotion. S'il la vit vraiment, il pourra revenir à la curiosité naturelle et l'ouverture d'esprit naturel de l'enfant, de l'humain. Ce qui est génial, je trouve. 
Et vous, qu'en pensez-vous ? 
Édith

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus.
(Note: tout commentaire irrespectueux sera supprimé.)