lundi 2 mars 2015

Le monde virtuel, un outil extraordinaire !

« Le monde virtuel ? 
C'est un outil extraordinaire !
Il rend la connaissance populaire. 
Symphony of the Goddesses
Place des Arts, 2012
Ce qu'il faut savoir c'est que de nos jours, on a une tendance à condamner le monde virtuel. À dire : '' oh ! il ne faut surtout pas laisser les enfants utiliser les jeux et le monde informatique ! ''
Déjà, il faut se souvenir d'une chose : les enfants regardent le monde autour d'eux et ils veulent appartenir au monde. 
Qu'est-ce qu'ils voient dans le monde ?

Ils voient les adultes qui utilisent tout le temps toutes les machines : les ordinateurs, les tablettes, les smartphones... 

Si on dit à un enfant '' toi, tu ne dois pas '', on lui donne l'impression qu'on l'exclut du groupe de ceux qui peuvent. Et on sait ce que ça produit. Quand on condamne le monde virtuel, on se trompe de victime. Ce n'est pas le monde virtuel qui est dangereux.



travail du métal : Link's sword

Regardons le monde d'un enfant.
À l'école, pour plein de raisons, il n'est pas un héros : parce qu'il reçoit de mauvaises notes, parce que les copains ne sont pas gentils, parce qu'il est critiqué publiquement, parce que c'est impossible de se sentir un héros quand on te dit tout le temps : '' tu n'en es pas encore un mais si tu te donnes du mal, si tu fais ce qu'on te demande, tu pourras le devenir. '' Dans le monde de l'école où l'enfant passe la moitié de sa vie, il lui est impossible d'être un héros.

Décor : Kokiri's forest (Zelda OOT)
Alors, il rentre à la maison, et à la maison non plus il ne peut pas être un héros. Parce que les parents lui disent '' mais qu'est-ce que c'est que ces notes ? '', '' Qu'as-tu fait ? '' ou alors ils vont lui dire : '' tu n'es pas encore parfait parce que tu pleures la nuit ''. Tous ces petits détails, tous ces petits détails depuis le tout début donnent à l'enfant l'impression qu'il n'est pas un héros.
Dans les deux moitiés où il passe sa vie, à l'école et à la maison, l'enfant n'est pas un héros. Dans quel monde peut-il être très vite et très facilement un héros ? Dans le monde virtuel.

Nintendo Mag
Dans le monde virtuel, c'est facile d'obtenir de l'admiration. L'ordinateur ne te juge pas. Et dans le monde virtuel, c'est très facile de devenir un héros. Alors, je comprends que l'enfant ait envie de rester dans le monde virtuel. Sous cet éclairage nouveau, on voit que ce n'est pas le monde virtuel qui est dangereux. Les mondes dangereux sont les deux autres. Et notre travail, notre chantier, devrait être de rendre ces deux mondes tellement appétissants. Si nous sommes capables de créer un monde dans lequel l'enfant peut se sentir un héros, alors le monde virtuel sera ce qu'il est : un outil extraordinaire. » ~André Stern  
Extraits d'une interview par Beatriz Martinez 19 février 2015
Photos : J'OSE la vie ! - Moments de vie et d'apprentissage libre et autonome autour des jeux de la série Zelda. - Tous droits réservés

1 commentaire:

BénéBretagne a dit…

En écoutant la conférence d'André Stern, je me souviens avoir été particulièrement marquée par ses propos sur l'exclusion. Se sentir exclu pour un enfant, c'est la pire des choses. Et aujourd'hui, la neurobiologie confirme ces dégâts. Dégâts que l'on peut déjà remarquer en tant qu'adultes.
Ca m'a fait réfléchir tout ça. Encore plus, je veux dire. ;-)
Merci les amis.
En ce moment, en France, l'interdiction de la fessée est à nouveau sur la table. Pourvu que cette fois-ci, des mesures et/ou des prises de paroles soient effectuées afin d'enfin changer cette conception simpliste de l'autorité parentale.
Je vous embrasse

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus.
(Note: tout commentaire irrespectueux sera supprimé.)