Pensée

“Au fil des années, j’ai donné mon opinion sur plusieurs sujets d’intérêt public lorsqu’il me semblait qu’ils étaient si pernicieux que je me serais senti coupable de complicité si j’avais gardé le silence.” Albert Einstein

mardi 13 septembre 2011

Plus ils en ont...

"Plus ils en ont...", par Sandra Dodd
Texte original en anglais: "The more they get..."
Traduction: Les Éditions JOSE


"Plus ils reçoivent...

Je pense souvent à des choses que j'ai apprises à La Leche League, de lectures et d'autres mamans. Si vous allaitez un enfant pendant une longue période, cela le rendra-t-il dépendant de la maman? Ça semble être le contraire. Si vous étreignez un enfant chaque fois qu'il veut un câlin, cela lui donnera-t-il envie d'un câlin par jour pour la vie? Vous le SOUHAITEZ!

Plus ils reçoivent, moins ils ont besoin."


Sandra Dodd


le monstre des marais, par Jé
Lorsque Sandra Dodd a publié ce court texte sur son blog, je l'ai lu à haute voix chez moi et mes fils ont tout de suite dit: "exactement... et comment pourrait-il en être autrement ?" 
Après nous (parents) être affranchis des dictons et préjugés de notre culture, nous avons pu reconnecter à notre logique naturelle et constater que, comme tous les petits humains le savent naturellement: "plus on en a, moins on en a besoin". Et c'est valide pour n'importe quoi: amour, affection, air, eau, nourriture, réconfort, jeux, jouets, etc. Nous n'avons qu'à écouter nos enfants, ils savent très bien quand ils ont besoin de quelque chose et quand ils n'en ont plus besoin. Personne n'a à diriger, régler, initier ou éteindre les besoins d'un enfant. Ça semble une évidence quand c'est dit comme ça mais ça l'est moins lorsqu'on est entouré d'adultes qui répètent sans cesse le contraire. Afin de garder vivant le courage de voir les choses telles qu'elles sont plutôt qu'à travers des filtres biaisés (éducation, psy, norme sociale, etc.) surtout pour tous ceux qui ont choisi d'accueillir des enfants, nous allons le répéter de toutes sortes de façons, en démontrant l'évidence et la logique des besoins humains. Merci Sandra ! 
 
Edith

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus.
(Note: tout commentaire irrespectueux sera supprimé.)