dimanche 30 septembre 2012

Ode à la Joie

Il est tard, en ce samedi soir, mais j'ai envie de partager ma joie avec vous, avec tous.

J'aime la musique. Que dis-je, j'adore la musique! Et si vous me lisez parfois, vous savez que j'adore la musique depuis toute petite.

L'an dernier, je racontais ici que Stéphane, mon amour, mon ami, mon mari, mon compagnon de vie, aimerait bien avoir une guitare, jouer de la guitare. 

En fait, puisque toute la famille aime la musique, Stéphane savait que si nous avions une guitare à la maison, nous allions tous en gratter les cordes à un moment ou à un autre. 

En fin de semaine dernière, nous sommes passés faire une visite spontanée à des amis. Et tout en bavardant, ma copine et moi avons abordé ce sujet. J'ai dit, comme ça, de nous aviser si sa fille voulait un jour vendre sa guitare, puisqu'elle joue souvent du piano en ce moment. Juste au cas, quoi.

Jeudi, ces amis sont passés nous visiter. Quelle joie ! (C'est toujours une joie de les voir.)

Et voilà que son fils est entré avec une guitare - la sienne - pour nous l'offrir ! 
Oui, monsieur, oui, madame ! 
Je ne savais même pas qu'il avait une guitare celui-là. J'étais bouche bée. Et il voulait l'offrir, comme ça. Quelle gentillesse ! Et quand j'ai dit que c'est Stéphane qui allait être content, il y avait encore plus de joie dans la maison, tout à coup. Ça faisait une surprise à préparer ! :-)

Beaucoup plus tard, mais il y a quand même plusieurs décennies, lorsque j'ai entendu pour la première fois l'Ode à la Joie de Beethoven, j'ai eu envie de jouer de la musique, de chanter, de danser. L'Ode à la Joie, je suis en fête quand je l’entends. C'est une fête dans ma tête, dans mon cœur, dans mon corps, dans mon âme.

Depuis qu'on a un clavier à la maison, Olivier en a joué souvent; il a composé la musique de ses films, et a joué bien des mélodies. Récemment, il a aussi mixé et remixé des mélodies de jeux vidéos. Jérôme y joue presque tous les jours aussi, depuis quelques années. Et moi, j'en ai envie, mais je prend rarement le temps de le faire. Et chaque fois que j'y viens, c'est ... je ne sais pas... peut-être 2 ou 3 fois par année... pour essayer de jouer l'Ode à la Joie.

Revenons à jeudi. La grande sœur du garçon à la guitare s'est mise au piano un moment, comme elle le fait chaque fois qu'elle vient à la maison. J'ai bavardé avec elle un moment, pour lui dire que j'avais pratiqué un peu la veille cette Ode à la Joie que je veux jouer, mais que je n'arrive pas, pour le moment, à jouer la main gauche. Et qu'après l'avoir pratiqué deux fois, j'en avais mal à la tête. Et elle m'a donné le même conseil que Olivier: «il faut pratiquer». :-) Je sais bien, oui. Et je vais le faire de plus en plus maintenant car je le veux vraiment. Elle avait envie de me montrer à jouer quelque chose de plus facile, mais je lui ai dit que je craignais d'être toute mêlée si j'apprenais autre chose. En fait, si je veux jouer du piano, c'est seulement pour jouer l'Ode à la Joie. Bizarre, je sais. Mais, pour le moment, c'est comme ça. Elle comprenait très bien. Et puis, je préfère encore l'écouter quand elle joue, j'adore les concerts. Gratuits, dans ma cuisine, je ne m'en lasse pas.

Bon, c'est un peu long ce billet, moi qui voulait juste partager un petit truc, j'y arrive. 

Aujourd'hui, nous avons vécu une journée hors de l'ordinaire, c'est le moins que l'on puisse dire. Et à la fin de la soirée, juste avant d'aller au lit, j'ai pris le temps de terminer la lecture de cette lettre à une amie qu'a publiée Renée Demers, ancienne proprio de la librairie Biosfaire, dans le bulletin Covivia. Et à la toute fin de la lettre, Renée nous invite à regarder cette vidéo dont une amie lui a fait suivre le lien.

Et, là, à la fin de cette journée, et de cette semaine, et de ce mois, plutôt épuisants, je clique sur le lien, Som Sabadell flashmob, je monte le son... et voilà, je vous invite à le faire aussi. Allez-y!




Sur ce, je souhaite une agréable et reposante nuit de sommeil aux trois amours de ma vie: Jérôme, Olivier et Stéphane. De beaux et doux rêves. Je vous serre sur mon cœur et vous embrasse bien fort, tous les trois. Merci d'être dans ma vie. Je vous aime. xoxoxo

Édith, la joie au cœur, et au dodo maintenant ! (Oups ! C'est déjà demain !)

8 commentaires:

Fleur de Paix a dit…

Oh chère Édith... que c'est magnifique...

On a en commun cet amour pour Ode à la Joie :) Il y a longtemps, j'ai appris la flûte traversière exprès pour jouer cet air !!! Puis quand je me retrouve avec une flûte à bec, mes proches savent bien que c'est ce que je jouerai d'abord :)

Autre chose : je suis également incapable de jouer du piano des deux mains, la gauche n'arrive pas à faire autrement que la droite, c'est totalement hors de ma portée... jusqu'à ce que je me décide de pratiquer et pratiquer, je sais bien, c'est aussi ce que j'entends tout le temps :)

Finalement, J'ADORE les flashmob... C'est tellement magnifique... Une personne, les autres qui se joignent et l'effet entraînant que ça cause... ça représente tout mon espoir pour l'humanité !!! Et si un jour, il y avait un flashmob mondial pour la liberté et la paix... D'ailleurs, mes proches savent aussi que pour mes 40 ans, dans deux ans, j'aimerais organiser un flashmob :) Je suis déjà dans la planif !!

Alors un flashmob sur Ode à la Joie, wow... De toute beauté ! Même que je dois le regarder à nouveau, car c'est difficile à voir les yeux plein d'eau :)

Tout ceci pour dire : *merci*, merci chère Édith, merci de tout coeur !

Stéphanie M a dit…

Merci Édith pour ce partage!!

J'ai pleuré en écoutant la vidéo! David qui a pris des cours de piano l'an dernier, a demandé durant des mois à sa prof de jouer l'Ode à la Joie ou alors Lettre à Élise de Beethoven, sans succès; c'était trop compliqué pour un débutant paraît-il! Cette année, il a décidé d'arrêter ses cours et je cherche des partitions simples pour qu'il puisse réaliser son projet sur notre clavier (j'en ai quelques unes que je vais tenter de modifier moi-même, avec mes quelques maigres connaissances en musique...J'ai moi aussi joué de la flûte traversière Fleur de Paix ;o)

Aussi, j'ai une guitare qui traîne depuis quelques années: Thomas en a une aussi ainsi qu'un yukulélé! Ton message me donne envie de m'y remettre! Merci beaucoup! Il y aura sûrement de la musique chez nous ces jours prochains!!!

L'équipe du Journal JOSE a dit…

Bonjour à vous deux,

Merci pour vos mots d'amitié. Que cette O(n)de de Joie se propage, oui, absolument !

Je pleurais tellement en regardant cette vidéo hier soir, si tu savais, Fleur ! ;-) Tu as vu celui-ci? http://www.youtube.com/watch?v=b_fdC-YCycY
Je l'aime beaucoup aussi. ♥
Merci pour le terme, je ne savais pas qu'on appelait ça flashmob. / Tu me diras pour celui que tu organises, j'aimerais tant y être. Je l'écoute encore aujourd'hui. Quelle joie !

Merci pour ton commentaire, Stéphanie. Je peux te partager que Olivier a toujours joué à l'oreille, et qu'il utilisait ses deux mains pour le clavier, sans aide, sans leçon. (Jérôme aussi, d'ailleurs, et il le fait encore!) Un jour, on a trouvé un prof ouvert à plus qu'enseigner le piano, cad, accompagner Olivier (il avait 14 ou 15 ans à l'époque) dans ce qu'il voulait, lui, et donc, passer du temps sur les formats électroniques (midi...), les logiciels, etc. Malheureusement, il tenait aussi à enseigner une méthode en même temps et Olivier a constaté après coup qu'il ne pouvait plus revenir à sa façon à lui de jouer et de placer les mains. C'était plutôt triste. J'ai retenu de cette expérience, que mon rôle de parent est de prêter attention à mon enfant, à ce qu'il aime, et ce qu'il veut faire, et laisser tomber (mieux, ne pas proposer) ce qui ne lui convient pas. Et m'assurer aussi qu'il est capable de dire non à tout ce qui ne lui convient pas, à tout instant, parce que je lui aurai montré l'exemple, et l'aurai toujours respecté dans ses 'non'. ;-)

Dommage qu'on ait vendu notre yukulélé, c'est si joli ce son! Une copine en joue, et on a chanté ensemble au son du yuk à Boston. J'aime beaucoup entendre McCartney quand il en joue, aussi.

J'aimerais bien essayer la flûte traversière j'y songe depuis deux ans. J'aime beaucoup la trompette (et un bon copain m'a prêté la sienne) mais je ne peux pas pratiquer ici. Le son dérange les gars (on les comprendrait à moins) et je déteste utiliser la sourdine. Alors peut-être que la flûte ce serait ok.

Bonne soirée !

Édith

Marina S a dit…

Magnifique!
ça fait un petit moment que je vous lis et ce flashmob m'a fait "vibrer" de bon matin de l'autre côté de l'Atlantique.
Merci pour tous vos partages.
Marina S.

L'équipe du Journal JOSE a dit…

Bonjour Marina,

Merci pour ton commentaire. N'est-ce pas qu'il est vibrant ?! :-)

Heureuse que cette Onde de Joie se propage par-dessus l'océan!

Édith

Fleur de Paix a dit…

Oh oui Édith !! Je te tiendrai au courant du flashmob que j'aimerais organiser pour mon 40ième anniversaire ! Ce sera pour fin juin 2014 ! Youpidou ! Je danse d'un hymne de joie :)

L'équipe du Journal JOSE a dit…

Chère Fleur de Paix,
Moi aussi, je célèbre mon anniversaire en juin!
Je rêvais de faire un grand événement (une rencontre avec 40 femmes importantes dans ma vie) pour mes 40 ans. Je ne l'ai pas fait. Je devrai en trouver 10 de plus pour mes 50 ans. :-)
En attendant, je serai heureuse de faire partie de l'équipe de ce flashmob dans un an et demi. Je n'ai pas d'agenda, mais je me rappellerai.

À bientôt !

Édith

L'équipe du Journal JOSE a dit…

Trois ans plus tard, en Allemagne :
http://www.francemusique.fr/actu-musicale/allemagne-une-manifestation-anti-migrants-perturbee-par-l-hymne-la-joie-114289

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus.
(Note: tout commentaire irrespectueux sera supprimé.)