mercredi 12 septembre 2012

André Stern au Québec - Invitation

L'auteur de "...Et je ne suis jamais allé à l'école", 

en visite au Québec  !

Au printemps 2013


André Stern, né en 1971, grandit en dehors de toute scolarisation
il raconte son expérience dans le livre ''...Et je ne suis jamais allé à l'école'', publié chez Actes Sud, en octobre 2011, et lors de nombreuses conférences et workshops.

Marié, père d’un petit garçon, André Stern est musicien, compositeur, luthier, auteur et journaliste. Il codirige le Théâtre de la Tortue à Toulouse avec Giancarlo Ciarapica depuis 2004.

Venez rencontrer André, dont le travail dans les médias, les activités de conférencier dans les universités, auprès des professionnels de l’éducation et du grand public répondent à un intérêt croissant de la part de tous ceux qui, de près ou de loin, vivent et travaillent avec les enfants. 
  
André Stern est l'un des experts les plus en demande sur le sujet du unschooling (apprentissage informel), en regard de son expérience unique et de son lien avec la neurobiologie. Il a été nommé Directeur de l'Initiative "Des hommes pour demain" de la Fondation Sinn-Stiftung par le Prof. Dr. Gerald Hüther, chercheur en neurobiologie avancée.


Venez l'écouter raconter cette enfance heureuse, et échanger avec lui lors de ses conférences :



calendrier: *** à venir très bientôt ***


Québec, Sherbrooke, Saint-Hyacinthe et Montréal




Entrée :
15$/adulte
(20$/couple), sur réservation
20$/adulte (30$/couple), à la porte

Réservez votre place en communiquant avec nous au: quebec(arobas)andrestern.com





Article Grandir Autrement n°32
«Apprendre découle naturellement de l'enthousiasme» 
(Grandir Autrement, nov.déc. 2011)


André Stern, invité de France Inter (06/09/2012) :

 

  L'éducation, hors des sentiers scolaires (14/03/2012)

 



Extraits d'une conférence d'André Stern à l'Université de Zürich, 
(1100 spectateurs) V.O. Sous-Titres Français





Ce livre, qui raconte l’histoire d’une enfance heureuse, comble une lacune : jusqu’ici, personne ne savait ce qu’il advient d’un enfant qui, profondément enraciné dans notre société et sa modernité, grandit loin de toute scolarisation, sans stress, sans compétition, sans programme préétabli ni référence à une quelconque moyenne.
Combler cette lacune permet de tordre le cou à certaines idées reçues. Vivre loin de l’école ne conduit pas à devenir un sauvage analphabète, asocial et incompétent ; les moyens d’accéder au savoir et à la réussite sont nombreux et inattendus ; le cas d’André Stern n’est pas l’apanage d’une famille aisée.
Combler cette lacune donne la liberté de faire un choix personnel, en toute connaissance de cause, en toute conscience de la largeur du spectre des possibles.
Cet ouvrage ne vante pas une méthode de plus, ne propose pas de recette miracle. Il n’est ni un manuel d’anticonformisme, ni une critique de l’école. Il est un témoignage, une source d’inspiration, un appel à la liberté, à la diversité et à la confiance.



 



























En surfant sur le web:


Theomaluanne
29 déc. 2011

«Anne a eu la bonne idée de me prêter ce livre dont j'entendais beaucoup parlé...

Collection "Domaine du possible" Editions "Actes"Sud"
Je ne connaissais pas l'auteur. La quatrième de couverture annonce d'emblée: "André Stern, né en 1971, grandit dans le respect de la disposition spontanée de l'humain[...]." Le ton est donné mais rien d'intello dans tout ça, pas de prosélytisme... Rien qu'une expérience fabuleuse !»


Imocarpé - 28 oct. 2011

…et il n’est jamais allé à l’école!…
…et il en parle trèèèès bien!…
[d'ailleurs, un petit clin d’œil sur la fameuse "crise d'adolescence", puisqu'on en parlait récemment, qui n'est à notre sens ni obligatoire, ni normale, ni positive, mais plutôt engendrée par une enfance trop contrainte. André Stern en dit exactement ce que j'en pense! :-) ]
Nous vous conseillons vivement son petit livre, qui se lit et se savoure comme un bon petit pain.


Journal JOSE (ben oui, c'est nous !)
18 octobre 2011


André Stern, un homme ordinaire, comme chacun d'entre nous, mais qui a eu la chance -  et pourquoi ne l'avons-nous pas tous eue ? - de ne pas être forcé de faire autre chose que de vivre sa vie. Voici un peu son histoire, un bref portrait mais qui donne le ton, inspiration pour les uns, encouragement à continuer pour les autres.

[...]

Chaque fois qu'il parle, qu'il répond à une question, nous entendons en écho les voix de nos fils, les mêmes réponses qu'ils ont données si souvent à tous ces parents qui cherchent. Combien de fois a-t-on dit de notre fils qu'il était une exception, un être doué, différent des autres enfants ? Combien de fois avons-nous dû insister pour rectifier cette méprise, se hasardant parfois jusqu'à faire observer combien ces comparaisons sont dévalorisantes pour tous ? André Stern le dit aussi, publiquement: il n'est ni exceptionnel ni surdoué.
Quant à cette "chance" qu'André Stern a eue, et bien à défaut d'avoir eu la même, on peut au moins l'offrir à nos enfants, et se réjouir de la joie, de la liberté, de la vie, dont ils profiteront. Comme l'écrit Sandra Dodd, dans son livre Sandra Dodd's Big Book of Unschooling : 
"Offrez à vos enfants ce que vous aimeriez avoir eu étant enfant et vous pourrez guérir votre enfant intérieur dans le processus."


Oserons-nous espérer maintenant que non seulement les parents le liront et l'entendront mais aussi les enseignants, les directeurs d'école, les ministres de l'éducation ?
 

Propos recueillis par Gabriel Alexandre Gosselin - 21 janv. 2010

«J’aime raconter mon histoire, celle d’un enfant non-scolarisé, parce qu’elle est inhabituelle. J’aime la raconter, car je n’ai rien à vendre. Cette histoire démontre la multiplicité des intérêts et des manières d’apprendre que la non-scolarisation engendre. Elle offre également l’occasion de vérifier si les mille maux annoncés s’abattent réellement sur celui qui ne va pas à l’école et s’il devient, conformément aux prédictions, un sauvage illettré, végétatif et asocial. Je me souviens du quotidien, fait de rencontres et de jeux. J’étais un enfant heureux et plein d’enthousiasme. Apprentissage et jeu sont, pour moi, synonymes.»
 

Et sur le choix des libraires.com, une présentation du livre, suivi de courts extraits.


Plus d'infos: http://andrestern.com


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus.
(Note: tout commentaire irrespectueux sera supprimé.)