samedi 30 mars 2013

Idées fausses sur le unschooling

Traduction de Misconceptions about unschooling 
Édith Chabot-L. - J'OSE la vie !

Voici une tirade poétique publiée en avril 2012 par Alex Polikowsky sur la liste de discussion Basics Unschooling 
J'ai fait quelques corrections grammaticales et une clarification, parce que quand Alex se passionne, ses racines non-natives-anglophones peuvent s'agiter un peu, mais j'aime ce qu'elle a écrit, et le voici presque exactement tel que publié à l'origine (merci à la fois Schuyler et Joyce de me l'avoir fait suivre). ~ Sandra Dodd 
tournage AS3 - scène des douanes - 2008 (photo: J'OSE la vie !)
« Vivre le unschooling ne signifie pas de laisser les enfants prendre soin d'eux-mêmes ou s'arranger seuls, sans aide ni conseils; 
ce n'est pas les laisser faire ce qu'ils veulent; 
ce n'est pas une question de liberté;
ce n'est pas que dire oui;
ce n'est pas les laisser découvrir les choses par eux-mêmes;
ce n'est pas de l'apprentissage conduit par l'enfant.

composition de musique de film - 2007 (photo: J'OSE la vie !)

Le unschooling prend plus:
- plus de présence,
- plus d'accompagnement,
- plus d'attention,
- plus de conscience,
- plus de connexion,
- plus de réflexion et de questionnement,
- plus de choix, et de meilleurs choix.

CD musique du film AS3 - 2007-2008 (photo: J'OSE la vie !)

balade sous la pluie 2008 (photo: J'OSE la vie !)
Certaines personnes viennent vers le unschooling parce qu'elles lisent des blogs ou des idées de familles qui s'amusent et s'affairent à des choses amusantes et ne s'enlisent pas dans un programme d'études ou des règles et du contrôle.
Essipit - 2006 (photo: J'OSE la vie !)









Elles peuvent lire un peu et penser que tout ce qu'il y a à faire est de ne pas avoir de règles:
pas de programme d'études;
pas d'heure du coucher; 
pas de contraintes de télévision, d'ordinateur ou de nourriture.
Grandes Bergeronnes - 2006 (photo : J'OSE la vie !)
Ce qu'ils ne lisent pas, ce sont toutes les choses qu'un parent unschooling FAIT.
Père-fils - Cape Canaveral - 2008 (photo : J'OSE la vie !)
observation de cheveux au microscope - 2007 (photo : J'OSE la vie !)
Les parents qui font le choix du unschooling sont assis et jouent à des jeux d'ordinateurs avec leurs enfants.
Ils sont présents, attentifs, connectés.
Ils facilitent, guident, préviennent, sèment, partagent, découvrent ensemble. 
Ils apprennent aussi, tout en créant un environnement d'apprentissage.
Ils sont intéressés et intéressants.
montage d'une étagère-serre - 2008 (photo : J'OSE la vie !)
participation à la construction d'une maison écologique 2010 (J'OSE la vie !)

Donc, si le unschooling est nouveau pour vous, Sandra a une bonne suggestion:

« Lisez un peu. Essayez un peu. Attendez un peu. Regardez. »
expérience de viscosité (photo : J'OSE la vie !)
 Il faut du temps pour y arriver. 
J'ai lu sur le sujet et appliqué le 'unschooling' dans ma maison pendant près de huit ans et j'essaie toujours de bien saisir. 
Il faut du temps pour déscolariser. 
La plupart d'entre nous ont un minimum de treize années de scolarité et certains beaucoup plus. Posez des questions et écoutez les réponses tout simplement, relisez-les, réfléchissez-y, relisez-les encore, essayez-les, attendez un peu et regardez !

viscosité - 2 (photo : J'OSE la vie !)
Tout cela pour dire que si vous pensez que quelqu'un vient vers le unschooling en pensant qu'il sera juste assis là pendant que les enfants se débrouillent tout seuls et que ce sera du gâteau, détrompez-vous ! 
Cela ne veut pas dire que ce n'est pas merveilleux et, oui, plus facile et plus paisible, mais pas nécessairement de la façon dont plusieurs pourraient le penser. »  ~Alex Polikowsky

navette spatiale par Olivier - 2006 (photo : J'OSE la vie !)

2 commentaires:

Catherine a dit…

Super, Edith! J'adore l'accompagnement des mots d'Alex avec vos photos, c'est vraiment sympa!

L'équipe du Journal JOSE a dit…

Merci Catherine!

Tu m'inspires beaucoup avec tes photos, comme tu sais.

Ici, j'aurais préférées d'autres photos mais, comme souvent, je fais plein de choses en même temps, donc je n'avais pas envie de fouiller des albums et des boîtes (on n'était pas au numérique quand nos enfants étaient jeunes, et après, on n'a pas transféré les photos d'un ordi à l'autre). J'ai mis un peu ce que j'ai trouvé rapidement.

Parfois, je prends un album au hasard, et je fais des photos des pages... ça va plus vite. Ça donne un effet un peu vieilli... et un peu bizarre avec le flash qui reflète sur la page de plastique ! :-) Ça m'amuse !

Édith

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus.
(Note: tout commentaire irrespectueux sera supprimé.)