dimanche 12 septembre 2010

L'école des films de David Gilmour

Tiens, ça fait un moment que nous avons blogué et ce n'est pas faute d'avoir écrit, au contraire. C'est plutôt qu'à tant écrire, on ne sait plus quoi publier en premier et quels textes attendront plus tard. À force de ne pas se décider - et de vivre bien d'autres choses - on ne publie rien...

...donc, je saute sur l'occasion, je saisis le moment présent et je vous partage deux découvertes récentes :

D'abord, ce qu'une amie m'a envoyé cette semaine. Il s'agit d'une entrevue de Christiane Charette à la radio de Radio-Canada, le 8 septembre dernier, avec David Gilmour, romancier canadien et ex-critique de cinéma.

Non, ce David Gilmour n'est pas le bassiste des Pink Floyd... quoiqu'il y a une certaine ressemblance avec une chanson bien connue de ce groupe ! ;-)

Et si vous désirez un aperçu du livre avant d'écouter l'entrevue ou de l'acheter, cliquez ici.

Je ne vous en dis pas plus, mais en écoutant l'entrevue, vous comprendrez certainement pourquoi on en parle sur notre blog familial !

Et ensuite, ma lecture du moment, suggérée par ma chère amie et voisine d'en face: Les coloriés d'Alexandre Jardin. J'en avais déjà entendu parler mais je n'avais jamais pris le temps de le lire alors, là, je le fais. Je n'aime pas tout, tout, tout, mais vraiment, c'est un excellent roman, quasi-thérapeutique, et surtout combien dénonciateur de notre "adulterie", grand mal de société.

Alors voilà mes découvertes en cette fin d'été qui apporte enfin un peu d'eau au moulin... euh, je veux dire à la terre.

Sur ce, nos salutations à David Gilmour, qui a su écouter son fils (y'était temps !), à son fils Jesse d'avoir résisté et à Alexandre Jardin pour ses couleurs !

E