jeudi 12 janvier 2012

La Synthèse

(This document in english here : http://olikan.deviantart.com/art/The-Synthesis-279007328 )

L'important pour bâtir et faire tenir un système dans lequel les gens travaillent pour notre intérêt est de comprendre leurs besoins et leurs limites. Si on les garde à leurs limites, en trouvant constamment de nouvelles manière de bafouer leurs besoins en leur offrant des compensations à la place, ils vont continuer à faire comme on veut qu'ils fassent.

Le première étape est de connaître leurs besoins primordiaux et de trouver comment en tirer profit. Faire une liste et y écrire les idées qui nous viennent aide à s'organiser.

Besoin primordial Idées
Aliments Sucrés, Salés et Gras
Retirer les aliments naturellement goûteux (facilité par le besoin suivant) et les remplacer par des mélanges cuisinés d'autres aliments auxquels on ajoute du sucre, sel et gras raffinés (sauce, confiture, beurre, etc.) Cela les affaiblira aussi, faisant diminuer les chances qu'ils se rebellent.
*Mettre un prix à payer pour avoir accès à cette nourriture, ainsi ils travailleront pour nous pour pouvoir la payer.*
Climat décent
Les enfermer dans des pays invivables puis ils s'enfermeront d'eux-mêmes dans des bâtiments pour se protéger.
*Mettre un prix à payer pour avoir accès aux matériaux de construction et aux bâtiments, ainsi ils travailleront pour nous pour pouvoir se les payer.*
Espace
Plus facile à gérer grâce à l'idée précédente. Pour le reste, transformer l'espace disponible en espace commercial et habité pour qu'ils soient toujours encadrés. Éventuellement créer de l'espace virtuel où ils s'évaderont virtuellement quand ils n'auront rien d'autre où qu'ils en auront marre du reste.
*Mettre un prix à payer pour avoir des véhicules permettant d'aller trouver de l'espace, ainsi qu'un prix pour visiter les espaces « entretenus », plus un prix pour l'espace virtuel. Ainsi, ils devront travailler pour nous pour pouvoir se payer tout ça.*
Social
Puisque leur survie en dépend, ils auront tendance à croire en leur travail, puis à se convaincre les uns les autres du bien fondé de ce mode de vie. Et puisqu'ils ont tous besoin de socialiser, ils seront tous forcés d'adhérer aux idées des autres pour ne pas se retrouver isolés.

Et ainsi de suite. Quelqu'un qui cherche peut éventuellement trouver d'autres besoins ou idées non mentionnés ici, ce tableau n'étant donné qu'à titre d'exemple.

Bien entendu, cette démarche en elle-même n'est pas suffisante ni à la construction, ni au maintien du système. Il faut tout d'abord les éloigner de tout ce dont ils ont besoin (chaleur, espace, nourriture saine...) pour ensuite qu'ils n'aient d'autre choix que de se tourner vers nous pour survivre. Plusieurs techniques peuvent être employées pour causer cette situation, les plus notables étant :

1. L'invasion (consiste à arriver en grand nombre et/ou avec des armes puissantes)

2. La persuasion (découle du numéro 1)

3. L'enlèvement des plus jeunes pour contrôler les générations à venir (découle aussi du numéro 1)

4. La destruction des ressources (méthode très répandue – découle aussi du numéro 1)

Il n'y a pas vraiment d'autres méthodes efficaces.

Et puis finalement, une fois que la situation est causée, et le système est mis en place, il faut s'assurer qu'il tienne le coup, sinon les travailleurs risquent rapidement de s'insurger, malgré l'épuisement dû au travail qu'on leur fait faire et à la mauvaise santé résultant de la nourriture qu'on leur vend.
C'est à ce moment que les « drogues » entrent en jeu.

D'eux-mêmes ils auront tendance à trouver des manières d'évacuer le stress et la frustration qu'ils éprouvent pour pouvoir ensuite continuer de travailler sans problème, mais on peut aussi les y aider. Ci-dessous une liste des méthodes utilisées.


Méthodes spontanées :

Sexe

Violence physique

Violence psychologique

Consommation d'aliments très sucrés/salés/gras


Méthodes conçues pour eux :

Divertissements divers

Voitures

Voyages

Armes (va avec « violence »)


Cette liste à nouveau peu exhaustive résume assez bien les techniques principales, toutes testées et approuvées.

La dernière étape du programme est très importante à aborder puisque seul un exploiteur expérimenté la connaît. Il s'agit de la « déviation ».

La déviation est quelque chose qui peut sembler complexe à première vue, mais qui se maîtrise assez facilement lorsqu'on en comprend les ficelles et qu'on a les ressources appropriées. Elle va de pair avec les notions de « mensonge », « désinformation », de « peur », de « croyances » et de « dévotion ». Explication.

Les exploités auront tous besoin de croire en quelque chose pour continuer à travailler. Qu'importe les compensations et les drogues, s'ils ne croient pas en quelque chose, ils vont tout arrêter. Dans ce cas ils croiront plus en leur capacité à se libérer qu'au bienfait de leur travail, et tout est foutu.

Donc, très important : leur donner quelque chose en quoi croire...et le changer lorsqu'ils sont en train de perdre foi. Ce peut être n'importe quoi : religion, science, politique, économie, éducation, spiritualité...
Comme vous venez peut-être de le remarquer, souvent il suffit de « dévier » quelque chose qu'ils créent eux-même et le faire grossir en quelque chose de très différent (d'où le nom « déviation »). Souvent aussi, ces choses qu'ils créent auraient eu pour but de mener à leur liberté, ainsi donc en les déviant on fait d'une pierre deux coups!
Gardez seulement en tête que dès qu'un de ces dogmes ne sera plus suffisant à leur donner un semblant de but dans la vie, il faudra emprunter une autre de leurs créations récentes, et se dépêcher à le dé-assainir.

Tout le monde prend des notes?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus.
(Note: tout commentaire irrespectueux sera supprimé.)